cogitations

Et si nous écoutions notre être créatif ?

Selon son étymologie, « créativité » provient du « verbe agricole » latin « creare » qui signifie « faire pousser, faire naître, naître du néant, produire ». Un verbe agricole, qui a beaucoup à voir avec la naissance, l’acte de donner vie à une plante, une idée, une invention, une œuvre, un être…

« Être créatif » pourrait-il alors signifier « accoucher de soi » ? Donner la vie à ce qui est en nous ? Et si nous étions tous nés créatifs sans en avoir conscience ?

Rappelez-vous lorsque vous étiez bébé, tout jeune nourrisson…Tout était source de découverte, de jeu, d’invention ! Vous étiez sans aucune étiquette mentale ni connaissance de ce qui était autour de vous pour apprécier le monde. Ce dernier vous apparaissait tel qu’il était, sans jugement de valeur. C’est de cette liberté de jugement là, que peut naitre et se développer notre créativité intérieure. Tout jugement, aussi infime soit-il, amenuise jusqu’à tuer parfois l’élan de vie, l’élan de créativité en nous.

Bien trop souvent rompu, étouffé ou jugé chez nos enfants, l’élan de vie créatif est attentivement écouté et accompagné au sein de l’école à l’ère libre. Telle est une de nos plus précieuses missions en tant que membre de l’équipe accompagnatrice.

Garantir une bonne dose de chaos, où le droit à l’erreur règne comme ambassadrice d’apprentissages et d’expérimentations. Une large poignée d’interactions de différences, notamment grâce au multi-âge, qui favorise la maturation des idées, l’ouverture d’esprit et la complémentarité. Enfin une grande part d’inconnu et d’inattendu permettront aux talents de se révéler, dans le respect du rythme de chaque individu.

Vivre et laisser vivre sa créativité permet d’enraciner la confiance en soi, le sens de l’autonomie et de l’interdépendance, tout en favorisant un esprit critique. À l’Ère Libre se voue à offrir ce terreau fertile dans lequel et par lequel, chaque être vivant peut donner pleinement vie à son potentiel créatif intérieur.