Une aire de récréation en pleine nature

 

Les enfants doivent pouvoir jouer dehors : c’est primordial.

Jouer dans le sable ou la terre, manipuler la neige, apprivoiser l’eau, monter sur des rochers grimper aux arbres ; il existe tellement de choses attirantes à l’extérieur propices au jeu.

C’est aussi pour les enfants, la possibilité de découvrir les animaux, les insectes et les végétaux présents dans leur environnement. Autant d’aventures très formatrices, dont on se souvient en détail toute sa vie durant.

Jouer dans la nature stimule l’imagination et l’empathie.

La nature fait du bien aux enfants et cela ne date pas d’hier. À son contact l’imagination et la motricité sont sollicitées. C’est aussi un formidable environnement pour apprendre à repousser ses limites.

Été comme hiver les enfants peuvent jouer dehors. Il n’y a aucune contre-indication, ou presque. On apprend à l’occasion, à adapter sa tenue vestimentaire à la météo. Si nécessaire on commence à protéger sa peau contre le soleil. Finalement, seules des conditions météorologiques extrêmes interdisent de sortir.

Ce qu’apportent les jeux à l’extérieur

Aller jouer dehors permet aux enfants de se dépenser physiquement et d’évacuer leur énergie, ce dont ils peuvent avoir grand besoin. Bouger stimule l’appétit des enfants, leur sommeil, leur concentration et leur capacité d’apprentissage.

D’autre part :  courir, sauter, monter, lancer, tomber, trouver, s’interroger… c’est l’essence de la vie. Jouer dehors contribue grandement au développement psychomoteur de l’enfant, c’est même primordial.

Jouer en sécurité

Il est nécessaire de trouver l’équilibre entre la liberté de mouvement et la sécurité. L’équipe encadrante en est garante, à travers la surveillance et la mise en place d’un cadre (règlement intérieur, système de certification). Chacun des membres de l’école est également libre d’exercer son bon sens et son expérience.

Un jardin potager en permaculture

 

Le projet de jardin en permaculture étant porté par l’équipe encadrante. L’Ecole À l’Ère Libre offre un champs d’expérimentation et d’apprentissage pour chacun de ses membres, qui seront libres de s’impliquer à leur rythme dans la culture de ce jardin.

Les adultes encadrants, bénévoles, intervenants accueillerons le souhait des membres de l’école à participer aux tâches par un accompagnement bienveillant, patient, attentif.  La transmission des savoirs et l’art de prendre soin de la terre se feront de différentes façons : L’observation de l’enfant, l’expérimentation, l’étude littéraire…

Ainsi, un potager abritera des fruits et légumes biologiques ainsi qu’un jardin de simples ; une « forêt comestible » hébergera une biodiversité d’espèces locales. Il en sera pris grand soin et les produits récoltés pourront être consommés par les membres, ou utilisés pour un projet du collectif.

Des chantiers participatifs de travail au jardin seront ouverts au grand public, pour partager un moment convivial, intergénérationnel et de mixité sociale, et renouer avec la nature.